+33(0)6 08 06 01 01 (de 9h à 16h) - 30 minutes de conseils gratuits info@socialsellingcrm.com
Sélectionner une page
https://youtu.be/2diLxOgOwkk

1. Explosion du Marché de l’IA Générative : On commence fort avec une prédiction ébouriffante : le marché de l’IA générative devrait dépasser les 100 milliards de dollars d’ici 2028, selon Sopra Steria Next. Une croissance annuelle de 65 % ! Alors que le marché se concentre actuellement sur le marketing digital et le développement logiciel, les secteurs financiers, de la santé, du commerce et des médias sont les prochains sur la liste. Imaginez le potentiel de créativité et d’innovation qui s’ouvre !

2. L’IA et l’Évolution du Marché du Travail : Les diplômes perdent-ils leur éclat face à l’IA ? Des géants comme LinkedIn et Indeed semblent favoriser les compétences continues plutôt que les qualifications académiques traditionnelles. Ce changement pourrait redéfinir nos normes éducatives, favorisant l’apprentissage permanent et la flexibilité. Une véritable révolution dans le monde du travail.

3. Impact de l’IA sur les Emplois selon le FMI : Le Fonds Monétaire International annonce que l’IA pourrait affecter plus de 60% des emplois, surtout dans les économies avancées. Les métiers complémentaires à l’IA, comme les avocats et chirurgiens, pourraient en tirer profit, tandis que d’autres pourraient être menacés. Une réflexion s’impose sur les mesures politiques à adopter pour prévenir les tensions sociales.

4. Prudence des Dirigeants d’Entreprise vis-à-vis de l’IA Générative : Selon une étude du Boston Consulting Group, 90 % des dirigeants d’entreprise sont prudents envers l’IA générative, malgré ses promesses de gains de productivité. Le manque de compétences et l’absence de stratégie claire semblent être les principaux obstacles.

5. OpenAI et l’Usage Militaire de l’IA : OpenAI ajuste sa politique pour permettre l’utilisation limitée de ses technologies dans le secteur de la défense, mais interdit la création d’armes ou d’outils de surveillance. Une décision qui ouvre des débats éthiques sur l’utilisation responsable de l’IA dans des contextes sensibles.

6. FedEx contre Amazon : FedEx lance ‘fdx’, une plateforme d’e-commerce pour concurrencer Amazon. Avec des fonctionnalités axées sur l’optimisation de l’expérience client et la gestion des empreintes carbone, FedEx entre dans l’arène du commerce en ligne. Reste à voir si cette initiative portera ses fruits.

7. Moteurs de Réponse et Révolution de la Recherche : Les moteurs de réponse, comme ChatGPT, bouleversent le monde de la recherche d’informations. Ils apportent une dimension plus conversationnelle et contextuelle, redéfinissant les stratégies de marketing numérique et de SEO. Un tournant dans notre façon d’interagir avec l’information en ligne.

8. L’Émergence des ETF sur le Bitcoin : L’autorisation des ETF indexés sur le Bitcoin par les autorités financières américaines est un jalon majeur pour les cryptomonnaies. Avec des acteurs majeurs comme BlackRock et Fidelity, ces ETF facilitent l’accès aux cryptomonnaies pour les investisseurs traditionnels et pourraient revigorer l’intérêt dans ce secteur.

9. La Reconnaissance de SilMach au CES 2024 : SilMach, innovateur français en micromécanique, a remporté le ‘Best of Innovation Awards’ au CES 2024 pour son micro-moteur MEMS hybride. Une victoire qui met en lumière l’excellence technologique française dans un domaine de pointe.

10. Bilan du CES 2024 : Le CES 2024 s’achève avec un focus sur l’IA, les écrans transparents, les voitures électriques et une forte présence de la French Tech. Un mélange d’innovation et d’impact environnemental qui a illuminé Las Vegas.

A LIRE AUSSI  Digital News 42.23

11. La France et l’Usage du Smartphone : Une étude révèle que les Français passent en moyenne 3,6 heures par jour sur leur smartphone, reflétant une tendance mondiale croissante. Une statistique qui soulève des questions sur notre dépendance aux écrans et son impact sur notre vie quotidienne.

12. Géopolitique des Semi-Conducteurs : La géopolitique redessine la carte mondiale des semi-conducteurs en 2024. Les tensions sino-américaines et les choix politiques des grandes puissances influencent les décisions de localisation des fournisseurs de puces électroniques.

13. Elon Musk et le Streaming : Elon Musk vise à transformer sa plateforme X en un concurrent de Twitch, avec de nouvelles fonctionnalités de streaming. Une initiative audacieuse qui pourrait remodeler le paysage du streaming en ligne.

LES LIENS :

Le marché de l’IA générative devrait dépasser les 100 milliards de dollars en 2028 prédit une croissance spectaculaire du marché de l’intelligence artificielle (IA) générative. Selon Sopra Steria Next, ce marché, évalué à 8 milliards de dollars en 2023, devrait atteindre 100 milliards en 2028, marquant une hausse annuelle de 65 %. Cette expansion est attribuée à l’amélioration continue de la technologie et à une compétition accrue entre les acteurs clés. Actuellement centrée sur le marketing digital, le développement logiciel, le service client et la gestion des connaissances, l’IA générative va gagner en maturité et en adoption par les entreprises. D’ici 2028, les secteurs financiers, de la santé, du commerce, et des médias et divertissements seront les principaux utilisateurs. Le nombre d’utilisateurs mensuels et le temps d’utilisation quotidien de ces technologies sont également prévus pour augmenter significativement.

https://siecledigital.fr/2024/01/12/le-marche-de-lia-generative-devrait-depasser-les-100-milliards-de-dollars-en-2028/

L’impact de l’intelligence artificielle sur le marché du travail est un sujet brûlant. Les diplômes, jadis passeports pour l’emploi, sont-ils en train de perdre leur éclat face à l’IA ? Les récents commentaires des dirigeants de LinkedIn et Indeed suggèrent une évolution vers la valorisation des compétences continues plutôt que des qualifications académiques traditionnelles. Cette tendance pourrait bouleverser les normes éducatives, favorisant l’apprentissage permanent et la flexibilité. Alors que certains voient cette évolution comme une opportunité, d’autres s’inquiètent des implications pour les étudiants et les travailleurs. Un débat complexe et multidimensionnel se profile.

https://www.presse-citron.net/les-diplomes-serviront-ils-encore-a-quelque-chose-avec-lia/

Selon une récente étude du Fonds Monétaire International (FMI), l’intelligence artificielle (IA) aura un impact majeur sur le marché du travail, touchant plus de 60% des emplois dans les prochaines années. La moitié de ces emplois seraient affectés négativement, principalement dans les économies avancées. Les métiers fortement complémentaires avec l’IA, tels que les avocats, chirurgiens et juges, pourraient bénéficier de l’intégration de cette technologie pour augmenter leur productivité, tandis que les emplois à faible complémentarité, comme les téléconseillers, seraient plus vulnérables, voire susceptibles de disparaître. Plus préoccupant encore, l’IA pourrait aggraver les inégalités, en particulier dans les économies émergentes, nécessitant des mesures politiques de sécurité pour prévenir les tensions sociales. Bien que l’impact direct de l’IA soit moindre dans les économies en développement, d’autres conséquences de cette technologie pourraient également les affecter négativement. Cette étude du FMI diffère de celle de l’OCDE, qui avait précédemment estimé que l’IA toucherait principalement 27% des emplois dans les pays développés. En résumé, l’IA devrait avoir un impact significatif sur le marché du travail, en particulier sur les emplois hautement qualifiés, principalement dans les économies avancées.

A LIRE AUSSI  Mon actualité de la semaine 3/2023 du monde digital

https://www.bfmtv.com/tech/intelligence-artificielle/la-cheffe-du-fmi-estime-que-l-ia-aura-des-consequences-pour-60-des-emplois-dans-les-economies-avancees_AD-202401140472.html

En 2024, une étude du Boston Consulting Group révèle que 90 % des dirigeants d’entreprise adoptent une attitude prudente envers l’intelligence artificielle générative. Les principaux obstacles sont le manque de compétences, une feuille de route floue et l’absence de stratégie d’IA responsable. Cependant, les entreprises pionnières prévoient des gains de productivité substantiels grâce à cette technologie, incitant d’autres dirigeants à envisager des investissements massifs.

https://siecledigital.fr/2024/01/15/les-dirigeants-dentreprise-jouent-la-prudence-avant-dadopter-lia-generative/

OpenAI donne son feu vert à l’usage “militaire” de l’IA, mais dans des scénarios limités. OpenAI a récemment ajusté sa politique pour permettre l’utilisation de ses technologies dans le secteur de la défense, mais avec des restrictions strictes. L’interdiction précédente concernant les utilisations militaires a été levée, mais il reste interdit de créer des armes ou des outils de surveillance avec ces technologies. OpenAI vise à collaborer avec des clients dans le domaine de la sécurité nationale pour des cas d’utilisation bénéfiques, notamment la cybersécurité. Cette modification vise à apporter de la clarté à ses politiques et à favoriser des discussions sur l’utilisation responsable de l’IA. Cependant, l’accent est mis sur des scénarios limités et non nuisibles.

https://www.presse-citron.net/openai-donne-son-feu-vert-a-lusage-militaire-de-lia-mais-dans-des-scenarios-limites/

FedEx lance à l’automne 2024 “fdx”, une plateforme d’e-commerce pour concurrencer Amazon. Utilisant des données pour optimiser l’expérience des clients et vendeurs, elle permettra la gestion complète de la commande à la livraison. Les vendeurs auront accès au réseau de ShopRunner, acquis par FedEx en 2020, pour exposer leurs produits. La plateforme offrira aussi des informations sur l’empreinte carbone des livraisons. Cette initiative fait suite à des tensions avec Amazon, qui avait interdit l’usage de FedEx pour ses livraisons Prime en 2019. FedEx mise sur une expérience post-achat personnalisée, bien qu’aucune innovation majeure n’ait été révélée.

https://www.usine-digitale.fr/article/fedex-va-lancer-une-plateforme-d-e-commerce-pour-concurrencer-amazon.N2206488

Les moteurs de réponse vont-ils remplacer les moteurs de recherche et le SEO ? Les moteurs de réponse, tels que ChatGPT, révolutionnent la recherche d’informations. Contrairement aux moteurs de recherche classiques, ils offrent des réponses directes et contextualisées en utilisant des technologies de traitement du langage naturel avancées. Cela influence significativement le SEO, nécessitant une adaptation des stratégies pour optimiser le contenu en vue d’apparaître dans les extraits de texte direct (position zéro) et répondre aux requêtes conversationnelles. Avec l’intégration dans les messageries et une présence croissante dans le cloud, ces moteurs modifient l’interaction entre utilisateurs et informations, redéfinissant le marketing numérique et le SEA.

https://www.ecranmobile.fr/Les-moteurs-de-reponse-vont-ils-remplacer-les-moteurs-de-recherche-et-le-SEO_a76060.html

Elon Musk vise à faire de sa plateforme X un concurrent sérieux de Twitch, en y intégrant de nouvelles fonctionnalités de streaming. Passionné de jeux vidéo, il a révélé cette ambition lors d’un stream anonyme de Diablo 4. X développe des publicités vidéo similaires à celles de YouTube, avec une option de passage après cinq secondes, et cherche à réduire la latence du streaming. Face aux critiques d’annonceurs comme Disney, Musk voit dans le streaming un moyen d’attirer de nouveaux annonceurs. X offrira aux streamers tous les revenus publicitaires de leurs flux. Musk projette aussi d’introduire des pourboires et abonnements, alignant ainsi la monétisation sur celle d’autres plateformes. Enfin, X inclura des options comme le chat réservé aux abonnés, similaire à Twitch et YouTube.

A LIRE AUSSI  Digital News 39.23

https://www.blog-nouvelles-technologies.fr/281669/elon-musk-vise-a-transformer-x-en-concurrent-de-twitch-avec-de-nouvelles-fonctionnalites-de-streaming/

L’approbation des premières ETF indexées sur le Bitcoin par l’autorité des marchés financiers américaine représente une avancée majeure pour les cryptomonnaies. Avec des acteurs clés comme BlackRock et Fidelity impliqués, ces ETF ont généré plus de 1,4 milliard de dollars d’échanges en une heure. Facilitant l’accès aux cryptomonnaies pour les investisseurs traditionnels, ces ETF évitent la complexité des wallets et des applications spécialisées. Leur impact a déjà été ressenti, avec une hausse significative du prix du Bitcoin et de l’Ether. Cette étape pourrait revitaliser l’intérêt pour les cryptomonnaies, après une période de turbulences dans le secteur.

https://www.presse-citron.net/cest-historique-le-bitcoin-entre-dans-la-cour-des-grands-a-wall-street/

SilMach, innovateur français en micromécanique, a brillamment remporté le ‘Best of Innovation Awards’ au CES 2024 pour son micro-moteur MEMS hybride. Cette reconnaissance mondiale met en lumière 20 ans de recherche acharnée, soulignant l’excellence et la capacité d’innovation de la technologie française dans un secteur de pointe.

https://www.usinenouvelle.com/article/silmach-une-rupture-technologique-recompensee-au-ces-2024.N2206127

Fin du CES 2024 ! L’IA a brillé, redéfinissant notre avenir. Les écrans transparents et les voitures électriques ont marqué les tendances. La French Tech a impressionné avec plus de 150 entreprises. La Sphere, un spectacle LED, a illustré l’innovation vs l’impact environnemental. Las Vegas a mêlé technologie et divertissement, offrant un spectacle unique.

Les Français passent un quart de leur journée sur leur smartphone. L’étude de data.ai révèle que les Français passent en moyenne 3,6 heures par jour sur leurs smartphones, reflétant une tendance mondiale croissante. L’économie mobile, générant 533 milliards de dollars en 2023, soulève des questions sur notre dépendance aux écrans et son impact sur la vie quotidienne.

https://www.zdnet.fr/actualites/les-francais-passent-un-quart-de-leur-journee-sur-leur-smartphone-39963494.htm

La carte mondiale des semi-conducteurs redessinée en 2024. La géopolitique, notamment les tensions sino-américaines, conduit de nombreux pays à repenser la localisation de leurs fournisseurs de puces électroniques. En 2024, la géopolitique des semi-conducteurs est devenue cruciale. Taïwan, producteur de plus de 60 % des puces électroniques mondiales, a reconduit son parti au pouvoir malgré l’opposition chinoise. Les élections américaines ont également mis en évidence l’importance des semi-conducteurs, avec une politique continue de restriction des exportations vers la Chine. Les tensions sino-américaines ont incité de nombreux pays à revoir leurs sources d’approvisionnement en puces électroniques. La visite du président sud-coréen aux Pays-Bas a renforcé la coopération avec des entreprises telles que Samsung et ASML, marquant ainsi la redéfinition de la carte mondiale de la production de semi-conducteurs, sous l’influence grandissante des considérations géopolitiques.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2024/01/16/la-carte-mondiale-des-semi-conducteurs-redessinee-en-2024_6211030_3234.html

img-2

Restez informé et inspiré

Pin It on Pinterest