Sélectionner une page

https://youtu.be/4JZOahM1regNous ouvrons le bal avec une révélation stupéfiante dans le domaine des technologies de l’information : ChatGPT d’OpenAI, avec une croissance fulgurante, vient d’atteindre le cap des 100 millions d’utilisateurs actifs hebdomadaires, surpassant ainsi des géants comme Facebook et Instagram. Cette performance est sublimée par l’arrivée de GPT-4 Turbo, qui promet une génération de texte AI économique et puissante. Et ce n’est pas tout, le futur GPT Store promet de transformer la façon dont nous concevons la monétisation des créations d’IA. Les implications pour les entreprises et notre vie quotidienne sont titanesques. L’AI n’est plus seulement un outil, mais un partenaire de création et d’innovation.

Dans un élan de responsabilisation, OpenAI tire la sonnette d’alarme : l’IA pourrait bientôt dépasser les capacités humaines. Sam Altman, à la tête de l’organisation, prévoit que des outils comme ChatGPT pourraient bientôt outrepasser l’intelligence humaine dans certains domaines. Dans une ère où la technologie galope à un rythme effréné, la mise en place d’un cadre éthique et réglementaire devient un impératif non négligeable.

Cet impératif est pris au sérieux à l’échelle mondiale, comme en témoigne la signature d’une déclaration historique par 28 pays, visant à encadrer le développement de l’IA. Des puissances mondiales telles que la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Chine s’unissent pour mettre en place des gardes-fous nécessaires à l’évolution sécurisée de cette technologie. Une telle unanimité laisse présager un avenir où la technologie et l’humanité avanceront main dans la main, sous le sceau de la coopération internationale.

S’interroger sur la capacité prédictive de ChatGPT nous amène à évoquer les croyances de certains scientifiques, qui postulent que les IA génératives pourraient, à terme, intégrer des fonctionnalités prédictives. Bien que ChatGPT lui-même ne prétende pas prédire l’avenir, l’idée d’une IA clairvoyante stimule l’imagination et ouvre le débat sur le potentiel des technologies prédictives.

A LIRE AUSSI  Mon actualité de la semaine 11/2023 du monde digital

Dans un registre concurrentiel, Elon Musk dévoile Grok, son intelligence artificielle conçue pour rivaliser avec ChatGPT. Ce projet illustre l’intense compétition qui règne dans le domaine de l’AI, chacun cherchant à repousser les frontières de l’innovation. Grok, dans un premier temps réservé aux abonnés du réseau social X, pourrait bien révolutionner notre interaction avec les intelligences artificielles.

Mais Musk ne s’arrête pas là. Il met également en garde contre les risques potentiels liés aux robots humanoïdes, partageant ses réflexions lors d’une conversation avec le Premier ministre britannique. L’idée que nous pourrions, dans un futur proche, vivre dans un monde où “aucun travail n’est nécessaire”, nous propulse dans une réflexion sur l’essence même du travail et son rôle dans la société.

Et pendant que nous débattons du futur du travail, LinkedIn célèbre son milliard d’utilisateurs en enrichissant son offre premium avec de nouveaux outils d’IA, rendant la recherche d’emploi plus interactive et personnalisée. C’est un rappel puissant que le réseau et le développement professionnel continueront de jouer un rôle central dans nos vies, même dans une ère de plus en plus automatisée.

La révolution n’épargne pas les modèles économiques des réseaux sociaux : avec l’introduction d’abonnements payants par des géants comme Facebook, TikTok ou Snapchat, nous assistons à la fin d’une époque où la gratuité était la norme incontestée. C’est une révolution copernicienne dans le monde numérique, où la valeur de la vie privée et de l’expérience utilisateur sans publicité devient un produit de luxe.

Pour finir, l’avenir de Starlink, le service Internet par satellite d’Elon Musk, semble prometteur avec l’annonce d’une collaboration avec des compagnies aériennes pour fournir du Wi-Fi haute vitesse en vol. Cela pourrait signifier la fin des connexions Internet lentes et onéreuses dans les avions, ouvrant la voie à une nouvelle ère de connectivité aérienne.

Voilà pour les informations de la semaine. Chaque nouveauté technologique nous rapproche d’un futur où l’IA et les robots pourraient transformer tous les aspects de notre existence. Restez branchés pour voir ce que l’avenir nous réserve.

A LIRE AUSSI  Digital News 50.23

LES LIENS :

ChatGPT d’OpenAI a atteint 100 millions d’utilisateurs actifs hebdomadaires, surpassant la croissance initiale de géants technologiques tels que Facebook et Instagram. L’introduction de GPT-4 Turbo représente un pas en avant, proposant une génération de texte AI à la fois puissante et économique. Le futur GPT Store permettra également aux utilisateurs de publier et monétiser leurs créations d’IA. Les implications de l’IA pour les entreprises, le développement et la vie de tous les jours sont considérables. Quelle sera votre perspective sur le rôle de l’IA dans notre futur ?

OpenAI tire l’alarme :  l’IA aura très bientôt cette capacité surhumaine. Selon Sam Altman ChatGPT pourrait dépasser les compétences humaines.

28 pays signent la première déclaration mondiale pour l’encadrement du développement de l’intelligence artificielle. Parmis les signataires, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis ou encore la Chine.
https://siecledigital.fr/2023/11/02/28-pays-signent-la-premiere-declaration-mondiale-pour-lencadrement-du-developpement-de-lintelligence-artificielle/

ChatGPT peut-il prédire l’avenir? Si vous demandez à ChatGPT de prédire l’avenir, vous risquez de vous heurter à un refus très net. Des scientifiques sont toutefois persuadés que ces IA génératives peuvent intégrer des fonctionnalités pour anticiper le futur.

https://www.presse-citron.net/chatgpt-peut-il-predire-lavenir-ces-scientifiques-y-croient/

Elon Musk dégaine Grok, son intelligence artificielle qui doit détrôner ChatGPT. Elon Musk s’inquiète régulièrement du développement de l’intelligence artificielle. Dans un premier temps, le service sera seulement accessible aux personnes qui payent un abonnement à son réseau social X.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/voici-grok-l-intelligence-artificielle-avec-laquelle-elon-musk-entend-detroner-chatgpt-20231104

Nous devrions être très préoccupés: Elon Musk met en garde contre les robots humanoïdes. Le propriétaire de SpaceX et Tesla s’exprimait lors d’une conversation avec le premier ministre britannique Rishi Sunak en marge du premier sommet mondial sur l’IA à Bletchley Park, au Royaume-Uni.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/elon-musk-met-en-garde-contre-les-robots-humanoides-dans-l-ere-de-l-abondance-20231102

Le propriétaire de X a estimé qu’il arriverait un moment où “aucun travail n’est nécessaire”, au cours d’un face-à-face avec Rishi Sunak qui a eu lieu plus tard à Londres. Les emplois à la place seraient seulement pour ceux qui en voudraient un pour “satisfaction personnelle”.

A LIRE AUSSI  Digital News 42.23

https://www.bfmtv.com/tech/intelligence-artificielle/elon-musk-estime-que-grace-a-l-intelligence-artificielle-travailler-ne-sera-plus-necessaire_AD-202311021022.html

LinkedIn franchit la barre du milliard d’utilisateurs et dote son offre premium de nouveaux outils d’IA. LinkedIn compte désormais un milliard d’utilisateurs, et le réseau social professionnel a profité de cette annonce pour dévoiler les nouvelles fonctionnalités de son offre premium, destinées à rendre la recherche d’emploi plus interactive et personnalisée.

https://www.usine-digitale.fr/article/linkedin-franchit-la-barre-du-milliard-d-utilisateurs-et-dote-son-offre-premium-de-nouveaux-outils-d-ia.N2190308

De 5 à 20 euros par mois ou de la pub… Le défi à hauts risques de Facebook, TikTok ou Snapchat. Cette déferlante d’abonnements marque une révolution copernicienne pour les réseaux sociaux : le totem de la gratuité absolue n’est plus. L’un des canulars favoris d’internet s’apprête à devenir réalité : courant novembre, Facebook va devenir payant – ou presque. Il sera toujours possible de se connecter sans frais. Mais les internautes européens pourront profiter d’une version sans publicité de Facebook et d’Instagram contre 9,99 euros par mois.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/de-5-a-20-euros-par-mois-avec-leurs-nouveaux-abonnements-les-reseaux-sociaux-font-sauter-le-tabou-du-payant-20231107

Pourquoi Starlink risque d’être interdit en France ? Starlink, le service d’internet par satellite lancé par l’entreprise SpaceX d’Elon Musk pourrait quitter la France. Starlink ne plaît pas à tout le monde en France. En effet l’entreprise, filiale du groupe SpaceX dirigée par Elon Musk, est loin d’avoir toutes les autorisations nécessaires pour exercer son activité sur le territoire. Une irrégularité administrative qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour l’entreprise.

https://www.presse-citron.net/pourquoi-starlink-risque-detre-interdit-en-france/

Enrichissez vos compétences avec notre newsletter mensuelle.

Pin It on Pinterest