Dans cet article, nous découvrons la raison d’associer le Social Selling et le CRM. Les entreprises savent depuis longtemps très bien gérer les données commerciales, ce qu’ils vendent et à qui elles vendent. Puis elles se sont dotées de CRM pour gérer les données relationnelles, les conversations, les rendez vous, les réclamations.

Aujourd’hui, le challenge est de tirer de la valeur des données relationnelles et sociales. Comment faire la relation entre une campagne qui marche moyennement et un client qui est en train de décrocher de ses contacts avec le social selling et le CRM ?

Selon une enquête :

  • 57 % des entreprises considèrent que collecter, analyser et tirer des conclusions sur les données comportementales qui proviennent du web, des emails, des campagnes marketing constitue leur principal défi.
  • 62 % des mêmes entreprises considèrent que transformer ces données et ses conclusions en actions constituent la difficulté majeure.

L’enjeu de la digitalisation est de pouvoir capter et comprendre les données relationnelles et sociales. Les entreprises doivent s’adapter au nouveau parcours client. Planifier et lancer des campagnes engageantes avec des résultats quantifiables du début à la fin. Se concentrer sur ce qui compte pour conclure des ventes plus rapidement. Mais aussi fidéliser les clients avec un service efficace et pertinent.

Leur façon de vente doit aussi changer, les clients sont à 57% de leur réflexion dans le processus d’achat avant qu’il ne vous parle. Neuf clients sur dix pensent que quand ils voudront acheter, ils vous trouveront. Et seulement 3 % des appels à froid aboutissent à un rendez vous.

le Social Selling et le CRM

Comment les vendeurs peuvent ils offrir la bonne expérience client pour gagner plus d’affaires plus vite?

Voici les bonnes pratiques :

Choisir un CRM
Choisir le bon CRM avec notre méthode

Il faut se concentrer sur les bonnes opportunités en utilisant les réseaux sociaux comme levier et un CRM nourri par toute l’entreprise. Un message envoyé avec LinkedIn est plus lu qu’un e-mail.

Ensuite la rapidité d’exécution pour réagir vite et anticiper dans le cycle de vente. Pour cela, il faut donner aux commerciaux des outils de dialogue avec le client en situation de mobilité. Il faut donner un accès direct à la connaissance du client et des produits sur le terrain. Les vendeurs utilisant les réseaux sociaux sont 78 % plus performants que les vendeurs aux méthodes classiques selon LinkedIn.

L’efficacité, l’efficacité personnelle et collective pour apporter de la valeur aux clients. Par exemple, en remontant dans la formation terrain en temps réel vers les autres personnes par exemple quand un client a un problème. Vous devez diffuser les bonnes pratiques.

Réussir avec le Social Selling et le CRM

Pour finir, voici les points clés de la réussite d’un projet pour intégrer des pratiques en utilisant le social selling et le CRM et favoriser les nouveaux usages par votre force de vente. Pour impliquer la direction générale, mais surtout les utilisateurs, il faut reconnaître ses erreurs vite pour apprendre et améliorer avec un projet pilote. Il faut surtout donner pour recevoir et ne pas imposer.

Pour recueillir des feedback, prendre en compte les vrais besoins des utilisateurs de vos outils. Vous souhaitez introduire le social selling et le CRM pour booster votre efficacité commerciale ? Contactez moi dès maintenant. Si vous vous sentez perdu et que vous avez besoin d’aide, je vous propose une prestation de coaching. Je vous présenterez mes bonnes pratiques et mes outils. Bonne vente et à bientôt.

Pin It on Pinterest