+33(0)6 08 06 01 01 (de 9h à 16h) - 30 minutes de conseils gratuits info@socialsellingcrm.com
Sélectionner une page
Ma revue de presse du monde digital de la 27ᵉ semaine 2023

Avec Chat-GPT, difficile de repérer les fake news, selon une étude. Chat-GPT a un talent particulier pour générer de manière convaincante de fausses informations. Les participants ont eu davantage de peine à repérer les fake news dans des tweets produits par l’agent conversationnel que dans ceux rédigés par des humains.

https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/avec-chat-gpt-difficile-de-reperer-les-fake-news-selon-une-etude/694200

Quelle est la raison pour laquelle OpenAI ne forme pas encore GPT-5. Sam Altman a déclaré : « Nous faisons d’autres choses au-dessus de GPT-4 qui, à mon avis, posent toutes sortes de problèmes de sécurité qu’il est important d’aborder »

Inflection AI lève un montant colossal pour concurrencer ChatGPT. Des géants de la technologie tels que Microsoft ou Nvidia ont investi 1,3 milliard de dollars dans la firme lancée il y a à peine un an. De quoi financer le développement d’une IA générative plus performante et plus « humaine » que ChatGPT, d’après ses fondateurs.

https://www.latribune.fr/technos-medias/start-up/soutenu-par-nvidia-et-microsoft-inflection-ai-leve-un-montant-colossal-pour-concurrencer-chatgpt-968118.html

ChatGPT a pris la décision de retirer son option « Browse with Bing » car elle permettait d’accéder à du contenu protégé. Il y a un peu plus d’un mois, ChatGPT intégrait Bing comme moteur de recherche par défaut au sein même de son application. Cet ajout, disponible en version bêta pour les abonnés à ChatGPT Plus, permettait au chatbot d’accéder à des informations issues du web et, donc, de proposer des réponses à jour. Pour rappel, la base de données du générateur de texte par IA est limitée aux informations antérieures à septembre 2021.

https://www.blogdumoderateur.com/chatgpt-navigue-plus-web-quelle-raison/

La start-up française Mistral AI lève 105 millions d’euros pour développer des modèles d’IA générative. Créée il y a moins de deux mois, la start-up française boucle une collecte de fonds historique pour proposer une alternative européenne à l’offre de Microsoft et OpenAI. Ses premiers modèles sortiront début 2024, seront open source et à destination des entreprises.

A LIRE AUSSI  Depuis 2013, French Tech, un label d’excellence des startups françaises

https://www.usine-digitale.fr/article/la-start-up-francaise-mistral-ai-leve-105-millions-d-euros-pour-developper-des-modeles-d-ia-generative.N2142627

Twitter restreint la lecture de tweets. Elon Musk a annoncé samedi 1ᵉʳ juillet que Twitter allait restreindre temporairement la lecture de tweets pour contenir l’utilisation massive de données du réseau social par des tiers, notamment afin d’alimenter les modèles d’intelligence artificielle.

https://www.rci.fm/deuxiles/infos/Societe/Twitter-restreint-la-lecture-de-tweets

Pourquoi Threads de Mark Zuckerberg est une vraie menace pour le Twitter d’Elon Musk. Concurrent frontal de Twitter, Threads se démarque par son interopérabilité avec d’autres services, particulièrement Instagram qui va lui servir de rampe de lancement. Dans le viseur de Mark Zuckerberg : les utilisateurs déçus de Twitter depuis sa reprise par Elon Musk, mais aussi les nombreux annonceurs qui ont fui la plateforme, dans ce qui apparaît comme une réponse presque idéologique à Elon Musk.

https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/pourquoi-threads-la-nouvelle-appli-de-mark-zuckerberg-est-une-vraie-menace-pour-le-twitter-d-elon-musk-968441.html

Et, démarrage soudain pour Threads, l’alternative à Twitter lancée par Meta. La nouvelle plateforme de micro-blogging de Meta risque de fragiliser encore un peu plus Twitter. L’attente fut de courte durée. Annoncé en début de semaine, Threads, nouveau réseau social similaire à Twitter, a été lancé ce mercredi 5 juillet. En seulement sept heures, la plateforme est parvenue à attirer plus de 10 millions de curieux.

https://siecledigital.fr/2023/07/06/demarrage-fulgurant-pour-threads-alternative-twitter-meta/

Le géant américain du streaming Netflix est à l’origine de près de 20 % du trafic internet français en 2022, a révélé mardi l’autorité de régulation des télécoms, notant que plus de la moitié du trafic provient de cinq acteurs. En 2022, 54 % du trafic vers les clients des principaux fournisseurs d’accès à internet en France provient de cinq acteurs : Netflix, Google, Akamai, Meta et Amazon, conséquence de l’essor de la consommation de films sur catalogue et séries par abonnement, TV en rattrapage et vidéos sur les réseaux sociaux.

https://www.bfmtv.com/tech/netflix/netflix-represente-pres-de-20-du-trafic-internet-francais-en-2022_AD-202307040418.html

C’est tout pour cette semaine.

Rejoignez-nous la semaine prochaine pour découvrir les dernières actualités du monde digital.

Restez connectés et continuez à explorer les merveilles de la technologie.

A LIRE AUSSI  Digital News 43.23

Restez informé et inspiré

Pin It on Pinterest