Belgique: +32 (0)471 52 13 25 / France: +33 (0)6 08 06 01 01

Google a annoncé un plugin WordPress en version bêta qui permet aux éditeurs de tirer profit des Stories de Google. C’est un moyen de se classer en tête des recherches sur Google, Google images, Discover et Google App.

Que sont les Google Web Stories ?

Google Web Stories est une nouvelle forme de pages mobiles accélérées (AMP). Chaque page Web Stories contient un maximum de 10 mots. La taille recommandée d’un Web Story est comprise entre quatre et 30 pages.

Les éditeurs peuvent monétiser les Web Stories avec des liens d’affiliation Google Ad Manager.
Les Web Stories sont destinées à être consommées par des utilisateurs mobiles qui veulent consommer du contenu en un coup d’oeil.

Les éditeurs adoptent ce format parce qu’elle peut être présentée de manière attrayante pour les utilisateurs mobiles. Web Stories représente une nouvelle façon d’obtenir un volume de trafic important. C’est un logiciel libre et gratuit.

Offre spéciale : votre site e-commerce clé en main à partir de 499€

Nous vous accompagnons dans le dépôt de votre nom de domaine et l’hébergement ensuite nous créons votre boutique avec WordPress et Woocommerce. Nous vous offrons aussi 1/2 journée de formation pour devenir autonome sur le back-office (création et modification de produits, suivi des commandes,…).

Plugin WordPress pour Google Word Stories

Google a annoncé la création d’un plugin WordPress pour aider les éditeurs à augmenter leur trafic grâce au format Web Stories. Une version finale du plugin WordPress sera publiée plus tard cet été. La version actuelle du plugin ne prend pas en charge les animations et les pièces jointes. La version finale contiendra toutes les fonctionnalités et sera plus fluide que la version bêta.

  • Il est recommandé que les vidéos ne durent pas plus de 15 secondes et qu’elles soient sous-titrées.
  • Google précise que les vidéos doivent être tournées en mode portrait, et non en mode paysage. Ainsi, elles s’afficheront en plein écran sur un appareil mobile.
  • Google recommande que le texte ait une taille de police minimale de 24 et que chaque page ne contienne pas plus de 200 caractères.

Le contenu long peut être mis à disposition sous forme de lien de pièce jointe. C’est une bonne fonctionnalité car elle permet à un éditeur d’attirer furtivement l’attention des internautes sur son contenu via Web Stories et de les convertir pour qu’ils puissent lire l’article en entier si celui-ci est suffisamment intéressant pour eux.

Télécharger le plugin WordPress de Web Stories

Plus d’infos:

https://amp.dev/about/stories/

https://developers.google.com/search/docs/guides/enable-web-stories

Oh bonjour 👋 Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Plus de trafic avec Google Web Stories

par Philippe Weickmann temps de lecture: 2 min

Pin It on Pinterest