+33(0)6 08 06 01 01 (de 9h à 16h) - 30 minutes de conseils gratuits info@socialsellingcrm.com
Sélectionner une page

De l’Employer Centric à l’Employee Centric

La première grande tendance en employee advocacy 2024 est le passage d’une approche centrée sur l’employeur à une stratégie axée sur l’employé. Cette évolution traduit un changement significatif dans la manière dont les entreprises perçoivent et utilisent l’influence de leurs salariés. Historiquement, les programmes d’employee advocacy étaient largement dominés par des directives descendantes, où la communication se limitait souvent à transmettre les messages de la direction aux collaborateurs. Cependant, cette méthode traditionnelle, bien que structurée, manquait cruellement de personnalisation et d’authenticité, limitant ainsi l’impact potentiel de l’employee advocacy.

Aujourd’hui, grâce à l’influence croissante des générations telles que les millennials sur le milieu professionnel, une nouvelle dynamique prend forme. Les salariés sont de plus en plus enclins à partager spontanément leur expérience professionnelle sur diverses plateformes numériques, en particulier sur des réseaux professionnels comme LinkedIn. Ces partages vont au-delà de simples posts approuvés par la direction ; ils impliquent souvent des stratégies de contenu personnalisées et créatives, reflétant directement l’expérience individuelle des employés. Cette forme d’expression authentique transforme les employés en micro-influenceurs, leur permettant de développer leur propre marque personnelle tout en soutenant celle de leur entreprise.

Une société, dans sa vision de l’employee advocacy 2024, souligne l’importance de traiter ces initiatives non pas comme de simples messages, mais comme une véritable campagne de marketing d’influence. En encourageant et en soutenant la création de contenu par les employés (l’employee-generated content ou UGC), les entreprises peuvent non seulement renforcer leur marque employeur, mais aussi permettre à leurs salariés de devenir des acteurs clés dans la communication et le marketing de l’entreprise. Cette approche nécessite un environnement propice à la création de contenu, mais également une stratégie réfléchie pour accompagner et valoriser les contenus créés par les collaborateurs.

En reconnaissant et en valorisant les contributions individuelles des employés, les entreprises peuvent transformer leur stratégie d’employee advocacy pour qu’elle soit plus inclusive, dynamique et efficace. Cela ouvre la voie à une communication d’entreprise plus diversifiée et engageante, où chaque employé joue un rôle clé dans la diffusion et l’amplification des messages de l’entreprise.

Une Marque Employeur Plus Authentique

La deuxième tendance majeure en employee advocacy 2024 se concentre sur la construction d’une marque employeur plus authentique grâce à l’influence des employés. Dans un monde où les consommateurs et les candidats potentiels recherchent de la transparence et de l’authenticité, les entreprises reconnaissent de plus en plus le rôle crucial que les employés jouent en tant que micro-influenceurs. Cette évolution marque un départ significatif des campagnes de marque employeur traditionnelles, souvent perçues comme trop corporatives et peu engageantes.

L’authenticité devient un atout clé, les employés partageant leur expérience au travail à travers des plateformes sociales comme TikTok, Instagram ou YouTube. Ces partages offrent un aperçu sincère de la vie en entreprise, bien au-delà des messages polis et standardisés. Des exemples notables incluent des employés de grandes enseignes, qui partagent des moments de leur quotidien professionnel, attirant l’attention de milliers de viewers. Ces interactions authentiques et spontanées fournissent un contenu riche et engageant qui résonne avec le public et renforce la marque employeur.

A LIRE AUSSI  Comment tirer parti de TikTok pour augmenter la visibilité de votre marque

Cependant, cette démarche n’est pas sans défis. La médiatisation spontanée de la vie en entreprise peut parfois être mal perçue, surtout si elle n’est pas alignée avec les valeurs ou l’image que l’entreprise souhaite véhiculer. L’exemple d’une autre société, où un employé a été renvoyé pour avoir utilisé les infrastructures de son entreprise comme décors pour ses vidéos, illustre bien ce risque. Pourtant, avec une audience de 2 millions d’abonnés sur YouTube, cette situation représente également une opportunité manquée pour l’entreprise.

La clé pour tirer parti de l’employee advocacy 2024 réside dans la confiance et la responsabilisation des employés-ambassadeurs. En adoptant une approche plus ouverte et en soutenant les initiatives des employés, les entreprises peuvent transformer ces défis en opportunités. L’employee advocacy, lorsqu’elle est bien gérée, permet aux entreprises de bénéficier de relais de communication organiques extrêmement efficaces, tout en renforçant leur marque employeur.

En reconnaissant et en valorisant la contribution individuelle des employés, et en offrant un cadre où cette expression peut être à la fois authentique et alignée avec les objectifs de l’entreprise, les marques peuvent créer un contenu de marque employeur qui est non seulement engageant mais aussi profondément authentique. Cela mène à une présence de marque plus forte et plus résonnante sur le marché.

Employee Advocacy 2024 comme Nouvel Atout RH

La troisième tendance significative en employee advocacy pour 2024 est son incorporation croissante comme un atout stratégique dans les fonctions des Ressources Humaines (RH). La pratique de l’employee advocacy, auparavant perçue principalement comme un outil de marketing, est en train de se révéler être un levier puissant pour les initiatives RH, notamment en matière de recrutement et de fidélisation des talents.

S’appuyant sur une étude de Gartner, indique que 90% des entreprises B2B prévoient d’intégrer l’employee advocacy dans leur stratégie sur les réseaux sociaux d’ici 2024. Cette tendance est en partie motivée par les défis croissants de recrutement auxquels sont confrontées de nombreuses industries. En effet, dans un marché du travail de plus en plus compétitif, attirer et retenir des talents de qualité devient une priorité. Les voix authentiques des employés, partageant leur expérience de travail et les valeurs de l’entreprise, peuvent être des outils puissants pour promouvoir les offres d’emploi et attirer des candidats qualifiés.

Les entreprises doivent adopter une approche centrée sur l’employé pour maximiser l’impact de leur marque employeur. Cela implique de permettre aux employés de partager librement leur expérience de travail, leur satisfaction et les avantages offerts par l’entreprise. En agissant ainsi, les entreprises ne se contentent pas de promouvoir leurs postes vacants ; elles donnent également un aperçu de la culture et de l’environnement de travail, ce qui est essentiel pour attirer des candidats en phase avec les valeurs de l’entreprise.

Par ailleurs, les outils comme les signatures mail personnalisées offertes jouent un rôle clé en facilitant la diffusion des plateformes de marque employeur, des annonces de recrutement et des contenus créés par les employés. Ces contenus sont relayés non seulement sur les réseaux sociaux mais également via les emails quotidiens des employés, augmentant ainsi considérablement leur portée.

A LIRE AUSSI  Création de notifications push Web 2023

En définitive, l’employee advocacy émerge comme un atout RH incontournable. En impliquant activement les employés dans la communication de la marque employeur, les entreprises peuvent non seulement améliorer leur visibilité sur le marché du travail, mais aussi créer un environnement de travail plus engageant et satisfaisant pour leurs employés actuels et futurs.

Engager au-delà de LinkedIn

La quatrième tendance en employee advocacy 2024 souligne l’importance d’engager les employés au-delà des plateformes traditionnelles comme LinkedIn. Jusqu’à présent, la communication liée à la marque employeur et l’employee advocacy se concentraient majoritairement sur LinkedIn, avec des messages souvent standardisés et corporatifs. Cependant, pour toucher un public plus large et diversifié, il est crucial d’étendre la présence de la marque sur plusieurs canaux sociaux.

Les salariés sont encouragés à prendre la parole sur diverses plateformes, y compris X, Instagram, TikTok et Twitch. Cette diversification permet d’amplifier la visibilité de la marque auprès des audiences spécialisées que ces collaborateurs possèdent. Par exemple, un employé partageant son expérience de travail sur Instagram ou TikTok peut atteindre une audience différente et peut-être plus engagée que sur LinkedIn, ce qui renforce la portée et l’impact des messages de la marque.

La solution de gestion automatisée et de personnalisation des signatures mail, joue un rôle crucial dans cette stratégie diversifiée. En intégrant des bannières de communication dans les signatures mail, les collaborateurs deviennent des ambassadeurs de premier plan pour les actualités de l’entreprise. La plateforme permet de choisir quels messages seront partagés par quel groupe de salariés, et quel contenu est approprié pour les communications internes ou externes.

Un exemple concret pourrait être que les emails internes des employés relaient les informations sur un prochain événement interne, tandis que les emails envoyés à des destinataires externes promeuvent le dernier webinar ou les promotions de l’entreprise. Ce système garantit que le contenu partagé est pertinent et adapté au contexte, maximisant ainsi son efficacité.

En résumé, la diversification des canaux de communication en employee advocacy est essentielle pour atteindre un public plus large et plus varié. Les entreprises qui embrassent cette tendance et utilisent des outils pour personnaliser et gérer leur communication seront mieux positionnées pour renforcer leur marque employeur et engager efficacement avec diverses audiences.

Pas d’Employee Advocacy sans Employés Engagés

La cinquième et dernière tendance cruciale en employee advocacy pour 2024 souligne un principe fondamental : l’efficacité de toute stratégie d’employee advocacy repose sur l’engagement des employés. Dans un contexte où le sentiment d’appartenance, la visibilité de l’information en interne et les ressources allouées pour soutenir l’engagement des collaborateurs sont essentiels, les entreprises prévoient d’investir dans diverses initiatives visant à renforcer cet engagement en 2024.

Ces initiatives vont au-delà des simples directives de communication. Elles englobent la formation en copywriting, l’utilisation d’outils d’intelligence artificielle (IA) pour améliorer l’efficacité et rationaliser le temps que les employés consacrent à ces activités, et la mise en œuvre d’outils pour suivre les actions ou rendre l’expérience plus ludique via des techniques de gamification. Des plateformes telles que Limber sont des exemples de solutions qui peuvent être utilisées pour ces objectifs. En outre, des outils sont utilisés pour diffuser des informations et des initiatives tant en interne qu’en externe, tout en renforçant le sentiment d’appartenance des employés.

A LIRE AUSSI  Guide pour établir des contacts sur LinkedIn

Un exemple concret de cette société lors de la refonte de leur identité de marque à travers leur signature mail. Cette démarche a permis de centraliser la gestion des signatures pour tous les collaborateurs disposant d’une adresse mail et d’uniformiser les signatures autour d’une image de marque cohérente. Cela a non seulement aidé à maintenir une communication de marque constante, mais a également renforcé le sentiment d’appartenance chez les agents.

Donc pour que l’employee advocacy atteigne son plein potentiel, il est crucial que les employés soient activement engagés et impliqués dans les initiatives de l’entreprise. Les organisations qui comprennent et mettent en œuvre cette approche trouveront non seulement une plus grande efficacité dans leur communication, mais aussi une amélioration significative de l’engagement et de la satisfaction des employés. Ainsi, en 2024, l’investissement dans l’engagement des employés sera un élément clé pour le succès des stratégies d’employee advocacy.

En conclusion, les cinq tendances clés en employee advocacy 2024 reflètent une évolution significative dans la manière dont les entreprises envisagent et utilisent l’influence de leurs employés. Du passage d’une approche centrée sur l’employeur à une stratégie axée sur l’employé, à l’importance de l’engagement authentique sur diverses plateformes, ces tendances indiquent une transition vers une communication d’entreprise plus inclusive, dynamique et authentique.

L’importance d’une marque employeur authentique, soutenue par des employés engagés et impliqués, ne peut être sous-estimée. L’employee advocacy émerge non seulement comme un atout marketing puissant, mais aussi comme un outil stratégique pour les RH, aidant les entreprises à attirer et à fidéliser les talents. La capacité à diversifier les canaux de communication et à personnaliser les messages renforce la portée et l’impact de la marque.

Cependant, le succès de ces stratégies dépend fortement de l’engagement des employés. Les entreprises qui investissent dans l’engagement de leurs collaborateurs, en leur fournissant les outils et les ressources nécessaires pour s’exprimer et partager leur expérience, se positionnent pour tirer le meilleur parti de l’employee advocacy.

En définitive, l’année 2024 s’annonce comme une période où l’employee advocacy atteindra une nouvelle dimension d’importance stratégique. Les entreprises qui embrassent ces tendances seront mieux équipées pour renforcer leur communication, leur marque employeur, et ultimement, leur position sur le marché. L’employee advocacy n’est plus juste un concept ; c’est une composante essentielle de la stratégie globale d’une entreprise moderne.

img-2

Restez informé et inspiré

Pin It on Pinterest